Les réactions des fans

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous aimé The Three Musketeers ?

Beaucoup
 
Oui
 
Non
 
Pas du tout
 
 
 
Voir les résultats

Re: Les réactions des fans

Message  Marina le Lun 12 Sep 2011 - 13:59

T3M still on first place.
"Die Drei Musketiere" bleiben Spitzenreiter, (focus.de, 12 Septembre 2011)
avatar
Marina
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 2392
Age : 58
Localisation : Aalen, Deutschland
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les réactions des fans

Message  Luce le Sam 24 Sep 2011 - 12:01

Mais il n'est pas mal du tout, ce film ! C'est vrai que nous avons eu la chance de le voir dans des conditions étonnantes à San Sebastian : une salle de 3000 spectateurs, un écran géant, un public de tous âges "en or"!
En négatif : la musique était un peu trop forte et la 3D n'apparait pas toujours très nécessaire (j'ai levé les lunettes plusieurs fois pour mieux voir !) On s'ennuie un peu, parfois, parce que tout est tellement prévisible et puis l'image est beaucoup trop chargée (peu de place pour l'imagination !)
Par contre, il y a des scènes drôlement réussies ! Ah! l'attaque des vaisseaux volants ! Toute la fin est superbe !
Que dire de Matthew ? il est parfait en Athos, manie l'épée comme personne ! Je n'ai vu que lui ! (Je ne suis pas tout à fait impartiale ? Pas sûr !) Pour ce qui est du jeu, c'est lui qui tient le film (même si j'aime bien Logan aussi) Very Happy
avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4876
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Condom

Message  Luce le Ven 7 Oct 2011 - 20:55

Les mousquetaires maintenant au cinéma
Le film de Paul W.S. Anderson avec Logan Lerman, Milla Jovovich et Matthew MacFadyen sera projeté à Condom, en 3D, les 22 et 23 octobre.
La sortie du film sur les écrans nationaux aurait dû coïncider avec l'installation de la nouvelle exposition au Musée de l'armagnac sur d'Artagnan « du mythe à la réalité ». Actuellement en préparation à l'abbaye de Flaran, l'exposition ne devrait être finalement visible qu'en fin d'année. Elle pourrait ensuite être prêtée à Auch qui prépare, pour 2012, un colloque sur d'Artagnan.
Tous pour un ! Wink
avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4876
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Extase intense

Message  Luce le Mer 12 Oct 2011 - 10:43

Le commentaire d'un fan extatique sur MadMovies !
Spoiler:
Lorsqu'il fut connut que Paul WS Anderson allait s'attaquer à sa propre adaptation de l’œuvre d'Alexandre Dumas, les quolibets allèrent bon train. Mal-aimé des cinéphiles à cause de sa mise en scène souvent qualifiée de tape-à-l'oeil et conspué par les amateurs de jeux vidéos pour avoir soi-disant massacré (avec la bénédiction de Capcom) la licence "Resident Evil", le cinéaste n'allait pas s'attirer les bonnes grâces d'un certain public tirant à boulets rouges sur son travail. Que l'on aime ou non le réalisateur de "Soldier", il convient de lui accorder un style particulier et une vrai envie de divertir. Et c'est d'ailleurs la principale ambition d'Anderson, de contenter ses spectateurs avec de l'action spectaculaire, le plus souvent hautement improbable et au-delà de la décence et si possible mettant en valeur son épouse adorée et mère de ses enfants Milla Jovovich. Que les amateurs de son cinéma se rassurent, c'est toujours le cas avec "Les trois mousquetaires", mais cette fois ce sera encore plus au-delà de la décence (certains disent aussi Over the top, en hommage à Menahem Golan probablement) que ses précédentes tentatives.

"Les trois mousquetaires" ne ressemble à rien de ce qui aura pu être vu au cinéma cette année. Le film est exceptionnel à bien des niveaux. On entre ici de plain-pied dans le spectacle sous sa forme la plus pure, la plus concrète, dans un monde où le vidéoludisme prend forme de chair, d'os, de béton, de bois et d'acier. Il s'agit donc de ne jamais perdre le spectateur en route sur près de deux heures, de ne pas l'éreinter avec une surabondance d'action inutile. Dans le film, l'action et le rythme, omniprésents, atteignent leur point d'orgue en matière de jouissance pure, à tel point qu'il est souvent difficile de ne pas laisser exprimer des mots raisonnants de surprise et d'émerveillement lors de nombreux passages, et ce dés le tout début du film, alors que l'on est plongé à la fois dans l'écran et dans la semi-obscurité d'une salle de cinéma.
Tel l'amant parfait, Paul WS Anderson propose une espèce d'orgasme virtuel et la vision du film s'apparente alors à un somptueux moment coquin où l'on tressaillit, où l'on transpire, où l'on rit tout en se surprenant à se mordre les lèvres et alors à se sentir physiquement atteint par les aventures de ses hommes robustes et héroïques, capables d'échapper à toutes les situations périlleuses présentées de fort belle manière par un amoureux de la caméra dont l'objectif retranscrit sans aucune peine les moments forts avec une telle aisance que l'on ne peut qu'acclamer ce cadeau de cinéma.

"Les trois mousquetaires" brille donc de sa réalisation sans failles, où chaque séquence s'avère parfaitement découpée, visuellement détaillée jusqu'à la maniaquerie (Paris et Londres sont sublimes de reconstitution), où la lisibilité des plans est évidentes, où l'on ne se sent jamais perdu. Le rendu tri-dimensionnel parfait, d'une qualité rarement atteinte depuis..."Resident Evil Afterlife", emporte l'adhésion sans pour autant chercher automatiquement l'immersion. Ici, la profondeur se dispute aux jaillissements Mais Paul WS Anderson ne cherche à mon avis jamais à en faire trop, et le travail sur les différents plans dans le film est admirable, ne le poussant pas à la surenchère mais donnant une belle impression de réel parfois presque palpable.
Au même titre, le rendu graphique des images de synthèses se montre également de toute beauté. Les aéronefs aperçus dans la bande-annonce ne sonnent jamais faux, les reconstructions de villes d'époque lors de vue aériennes enivrantes sont splendides et totalement intégrés à un point tel que l'on croirait que l'équipe du film à découvert un moyen de remonter le temps pour le tourner à l'époque même de l'action. Et j'insiste sur le sens du détail maladif même pour le plus petit élément de décor, et la majesté des plus grands d'entre-eux, certaines endroits dans lesquels se déroule le film sont absolument magnifiques, au même titre que les costumes, somptueux eux-aussi même lorsqu'ils sont grandiloquents comme ceux que portent le roi et Buckingham, se livrant à un concours vicieux de celui qui sera le plus "à la mode". Milady de Winter est quant à elle logée à la même enseigne et la beauté de Milla Jovovich n'a jamais autant été mise en valeur.

A ce sujet, un autre aspect marquant des "Trois mousquetaires" est également la mise en avant du physique des comédiens du film, confiant lui aussi une dimension particulièrement érotique au spectacle. Ils sont tous beaux, tous impressionnants et dégagent à l'écran un charisme et une chaleur à laquelle il peut paraitre difficile de résister, surtout en ce qui concerne Logan Lerman et Luke Evans, à tomber (mais je m'égare^^). Ainsi, ce principe de voir de beaux comédiens et comédiennes évoluer dans des scènes d'action participe à l'effort de beauté absolue qui se dégage du film d'Anderson, où tout est somptueux.

Des comédiens qui exécutent leur travail avec une belle jubilation, donnant volontiers de leur personne et mis régulièrement à rude épreuve, notamment Lerman et Mikkelsen qui ont du en baver lors du tournage de leur terrifiant duel sur un aéronef puis sur le toit d'une cathédrale, l'un des moments les plus hallucinants du film.
Le plaisir évident qu'ils ont pu avoir sur le tournage est ô combien communicatif et si certains cabotinent, c'est pour le bien du spectacle car il ne s'agira jamais ici de donner dans l'interprétation sobre ou nuancée. Alors les mousquetaires sont bien définis, D'Artagnan est tout simplement formidable, Milady joue un double-jeu jubilatoire, Richelieu est un méchant mémorable et le roi un jeune homme complètement dépassé par les événements mais très drôle.

L'humour est une constante des "Trois mousquetaires", un humour de bon aloi, parfois même hilarant (les séquences avec le roi ou Planchet sont souvent irrésistibles) qui entretient la bonne humeur et l'extase intense que procure la vision du film. Et si Anderson prend des libertés avec Dumas, il n'en garde pas moins l'essence de l’œuvre originale et ses plus grands thèmes. Le travail d'adaptation est donc remarquable car le film ne singe pas les romans et s'équilibre parfaitement entre les obligations contractuelles liées à Dumas et l'envie de se servir d'un matériau existant pour y ajouter de l'inédit et Anderson en profite même pour glisser un clin d’œil évident à "Resident Evil Afterlife" lors d'un des tous derniers instants de son nouveau film.

Je pourrais je pense en écrire beaucoup plus sur cette expérience cinématographique presque unique en cette plutôt morne année 2011. Vous parler plus en détails des décors, des subtilités, du travail d’interprétation, vous décrire des séquences plus étonnantes les unes que les autres et essayer de vous convaincre d'aller voir "Les trois mousquetaires". Mais cette expérience est encore probablement trop récente pour être retranscrite avec soin et pour être partagée tant la relation que j'ai pu avoir avec ce que j'ai pu voir s'apparente à quelque chose de presque trop intime pour être clairement expliqué.
Ou peut-être que l'accueil plutôt haineux déjà réservé au film bien avant sa sortie me bloque dans l'envie d'en dire plus, sachant que de toute façon rien ne pourra faire en sorte qu'il soit apprécié par ceux qui se sont déjà forgés une opinion négative inébranlable par rapport à Paul WS Anderson et à son travail. C'est difficile à expliquer.
En tout cas, "Les trois mousquetaires" est une belle définition du cinéma que j'aime et que j'aimerais voir plus souvent. Je voulais du divertissement ultra-spectaculaire, de l'action vertigineuse, de la beauté, de l'amour, de l'héroïsme. Et j'ai eu tout ça. Et bien plus encore.
avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4876
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les réactions des fans

Message  Marina le Jeu 13 Oct 2011 - 6:18

This one at ciao.de is enthused too. Very Happy
avatar
Marina
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 2392
Age : 58
Localisation : Aalen, Deutschland
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Plus tard

Message  Luce le Ven 14 Déc 2012 - 21:17

Je regarde en anglais The Three Musketeers sur Canal+. Est-ce la comparaison avec AK? Je n'avais pas remarqué à quel point la lumière est criarde.
avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4876
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Football/soccer

Message  Marina le Lun 14 Juil 2014 - 20:26

Before the final of the football/soccer world championship, the German channel ARD brought a teaser about three players of the German team, mixed with parts of 'The Three Musketeers'. Very Happy 
Sadly the video is only to see for German users.

http://www.sportschau.de/fifawm2014/video/videodasdreierherzstueckdesdeutschenteams100.html
avatar
Marina
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 2392
Age : 58
Localisation : Aalen, Deutschland
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les réactions des fans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum