La revue de presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La revue de presse

Message  Matthieu le Lun 29 Déc 2008 - 8:13

Les critiques en anglais sont regroupées ici : Rotten Tomatoes. Bonne lecture. Laughing
avatar
Matthieu
Fan libre

Nombre de messages : 6872
Age : 56
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 17/12/2008

http://www.matthew-macfadyen.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revue de presse

Message  Luce le Lun 15 Juin 2009 - 14:32

Une revue de presse datée du 15 juin 2009 sur MyFoxdc.com, longue, qui synthétise les interviews connus des acteurs, dont ceux de Matthew et de Frank Oz.
avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4933
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revue de presse

Message  Luce le Mer 11 Nov 2009 - 13:51

Fraught as much, par Helene Wong (N.Z. Listener du 19 janvier 2008).
Death at a Funeral makes no pretensions to depth – except deep silliness. Its purpose is a 90-minute chuckle, and the gently black, farcical, Ealing-comedy sensibility delivers just that. There’s a corpse, and a coffin, and the tone is set in the graphics of the opening titles. Muppets alumnus Frank Oz is the director, newcomer Dean Craig the writer, and they corral their cast of eccentrics, both new and well-known faces, into what amounts to a series of bumbling, knockabout subplot vignettes that add up to the duration of the funeral in question.

The subplots involve different combinations of the deceased’s extended family, led by son Daniel (In My Father’s Den’s Matthew Macfadyen), desperately trying to keep control as those subplots – sibling rivalry, forbidden love, unsuitable suitors, a bottle of pills and Uncle Alfie’s bowel movements – implode or collide.

The structure is “meanwhile” – as in, “Meanwhile, back in the downstairs loo/upstairs loo/garden/roof, etc”, and much amusement can be had from male nudity and tracking Macfadyen’s BAFTA-worthy eyebrows as he tries to keep his grip – or is it to keep from corpsing? (Yes, yes, pun intended.)

The episodic approach affects momentum about two-thirds of the way through, but it’s resolved tidily and saved ultimately by the comic talent (watch especially for Alan Tudyk as Simon) who are clearly having a ball.
"worthy eyebrows", yes ! Wink
avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4933
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revue de presse

Message  Luce le Mar 8 Déc 2009 - 22:31

Death At A Funeral (GaydarNation.com, 1 novembre 2007).
avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4933
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revue de presse

Message  Matthieu le Jeu 10 Déc 2009 - 21:41

A mourir de rire (Arte Blog, 27 novembre 2009). Very Happy
Revoilà Frank Oz, le roi de la farce. Après trois ans d'absence (son dernier film Et l'homme créa la femme remonte à 2004), le réalisateur américain est de retour derrière la caméra. Maître dans l'art de la comédie (In and out, 1997), il signe à présent Joyeuses funérailles (Death at a funeral), une farce drôlissime aux accents résolument britanniques.

Ce film est un éclat de rire. Courbatures des zygomatiques et crampes aux abdominaux sont à prévoir au sortir de la salle obscure. La comédie british la plus mortelle de l’année (sous-titre de l'affiche) est une tranche de rigolade comme le cinéma en produit guère.

Joyeuses funérailles est un quasi huis-clos dans lequel une famille en deuil se réunit au sein du cottage familial, en pleine campagne anglaise, autour du cercueil du patriarche qui vient de rendre l'âme. Fils rivaux, oncles, cousines et amis archaïques débarquent avec leur lot de tracas à l'occasion de la messe d'enterrement. Très vite, cependant, le rituel funèbre est chambardé par des aléas virevoltants et loufoques. Et lorsque surgit de nulle part un invité mystère qui menace de dévoiler un lourd secret de famille, la cérémonie tourne à la mascarade.

S'inspirant de la farce classique, la dimension théâtrale de Joyeuses funérailles est indéniable. Le cocktail est détonnant, les répliques font mouche et les situations cocasses vont crescendo. Le rythmne est soutenu par une douzaine d'acteurs (dont Matthew MacFadyen, Rupert Graves et Alan Tudyk) au jeu simple, naturel et efficace. Assez rare pour être souligné, Joyeuses funérailles est un véritable film choral où chaque rôle tient une importance égale.

Des éclats de rire fusent des quatre coins de la salle. A l'évidence, l'audience est conquise, gagnée d'un fou rire inarrêtable. Certes, les fines bouches reprocheront à Frank Oz d'user par instants de grosses ficelles pour provoquer l'hilarité. Néanmoins son entreprise est réussie. En dépit d'un budget serré, le désopilant Joyeuses funérailles est en passe de devenir culte.
avatar
Matthieu
Fan libre

Nombre de messages : 6872
Age : 56
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 17/12/2008

http://www.matthew-macfadyen.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revue de presse

Message  Luce le Jeu 10 Déc 2009 - 21:56

Ah oui, ces éclats de rire dans la salle !! Very Happy
avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4933
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revue de presse

Message  Matthieu le Sam 6 Aoû 2011 - 13:07

NetFlix Nuggets: Five feature films now playing at the living room multiplex (HerdonPatch, 6 août 2011).
Death at a Funeral

This is not the god-awful American remake, this is the British original from 2007 that features Matthew MacFadyen who will soon be playing Athos in the remake of The Three Musketeers (in 3D!). In Death he is Daniel, the straight man to the surrounding hilarity and hijinks at the ever more complicated trainwreck that is the wake for his father. Serenity and Dollhouse alum Alan Tudyk steals the show as the new fiance to Daniel's cousin, who comes to impress, but accidentally takes hallucinogens before arriving. The events of the day rapidly devolve while Daniel tries to maintain some semblance of dignity. This movie has a surprising amount of heart, and is as funny as the American remake isn't.
avatar
Matthieu
Fan libre

Nombre de messages : 6872
Age : 56
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 17/12/2008

http://www.matthew-macfadyen.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revue de presse

Message  Luce le Mer 24 Oct 2012 - 15:13

avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4933
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revue de presse

Message  Luce le Dim 17 Mar 2013 - 16:34

Death At A Funeral (At the Movies, 3 octobre 2007)
avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4933
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revue de presse

Message  Luce le Mar 21 Oct 2014 - 20:42

Under My Screen : "Joyeuses Funérailles", un film désopilant qui enterre... les salles vides ! (Corse Net Infos, 18 octobre 2014).

Le film était projeté en ouverture du Festival du film Anglais et Irlandais "Under my screen" à Ajaccio du 16 au 19 octobre 2014. Cool
avatar
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 4933
Age : 65
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revue de presse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum